Raid en Haute Maurienne avril 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  Cath le Mer 26 Avr - 11:59

RAID EN HAUTE MAURIENNE


La joyeuse bande de montagnards : Laurence et David (nos chambériens), Dane, PBM, Flo, Marie-Claude, Jacques, Patou, Etienne, Jean-Luc, François et moi.

Jour 1 :
Lundi 17 avril 2017
Ouille du Midi 3042m, dénivelée 1400m+
Refuge des Evettes


Nous sommes arrivés la veille au refuge CAF de Bonneval sur Arc et démarrons au petit matin 8h l’ascension par la piste verte Alouette sur une neige damée béton.






Le soleil se lève, le domaine skiable est désert.
Vers 9h, nous arrivons au sommet de la dernière remontée mécanique qui est en train d’être mise en marche, moment où nous quittons la civilisation et autres tracas électoraux !
Rapidement nous cheminons dans un vallon, empruntons une 1ère rampe, passons prudemment au-dessus d’un sérac, escaladons avec ou sans couteaux une moraine donnée à 35°…ça démarre ultra sec.




Le soleil tape, la crête se laisse atteindre sans difficulté et révèle une vue plongeante insoupçonnée sur Bonneval et sa vallée toute marron. C’est d’autant plus impressionnant que le vent souffle au cheminement de cette crête jusqu’au sommet.




Nous redescendons en passant par le col de Georges 3070m et repeautons pour gagner paisiblement le refuge des Evettes 2590m où la qualité d’accueil de ses 3 gardiens est tout à fait remarquable.



Nous passerons les 3 prochaines nuits dans ce refuge bien agencé, aux poêles chargés de buches flambantes et dont l’architecture intérieure peut faire penser à celle d’un bateau avec ses portes arrondies à franchissements. Confort et réconfort du randonneur !




Jour 2 :
Mardi 18 avril 2017
Albaron 3637m
dénivelée 1000m+ effectués


Changement de programme, la météo des 2 prochains jours donne du froid -10°C et du vent 60 km/h. Les chefs de course prennent la décision de tenter l’Albaron.
Nous nous extrayons des Evettes à 7h du mat.



Le ciel est bleu, le vent souffle effectivement et le froid est supportable.



Le fond du vallon atteint et il y en a un bout (!), l’ascension démarre aux couteaux (sans blague) sur une belle pente à l’ombre.
Sur le plateau, le soleil nous attend et ça fait du bien.




Direction les majestueux séracs de l’Albaron que nous contournons « en écharpe » sur des pentes moyennes toujours au soleil et du vent qui forcit insensiblement.






Mais soudainement sur la trace qui nous mène au pied de la Selle, le temps change, nous plongeant dans les nuages. Le vent se fait brutal et la visibilité plus faible.
Nous sommes sous la Selle, le choix de renoncer est pris. La descente s’avère prudente sur une neige dure et soufflée, Philippe nous intime l’obligation de tirer à gauche pour ne pas sauter les séracs. Heureusement, nous gagnons quelques passages de ski printemps selon les versants sur le bas.
Retour au refuge et nous ne sommes pas tout seuls dans cette option en ce début d’après-midi !


Jour 3:
Mercredi 19 avril 2017
Petite Ciamarella 3534m
passage des cols Tonini 3244m et Bonneval 3152m
Dénivelée totale 1300m+


Nous partons du refuge à 8h. Il fait -8°C et le vent souffle toujours.
Le départ de la course s’effectue de la même façon que la veille jusqu’au plateau ensoleillé.
Ensuite, nous prenons la direction à gauche, sommet fumant de neige en vue !



Et là, pareil, même topo : les séracs à contourner « en écharpe »…sauf qu’ici, la pente est plus raide, la neige est plus dure… le gros de la troupe chausse les crampons, dégaine les piolets et s’encorde.
Jacques et Marie-Claude décident de rentrer au refuge, ils bénéficieront d’une belle neige à la descente.
François, Patou, David et Etienne continuent skis aux pieds.
Au moment de s’équiper crampons-piolet, David laisse partir un bâton dans la pente ; récupéré par chance par la cordée Dane et Jean-Luc.



Nous parvenons à une banane formée sous un rocher et en profitons pour nous équiper plus chaudement. L’ascension lente continue vers le sommet en plein vent à portée de main. Nous sommes frigorifiées (au féminin pluriel). Laurence en tête libèrera la sentence salvatrice : « il faut s’arrêter, ça ne vaut pas la peine d’y monter, il y a trop de vent »
Nous faisons signe à François seul skis aux pieds 50m au-dessus de nous.




Nous redescendons dans la banane où nous rechaussons les skis.
Il n’est ensuite pas si facile de se balancer dans la pente à 35° en neige dure et soufflée mais les carres font leur affaire.
En contrebas, le passage du col Tonini s’avère délicat : nous déchaussons à flanc et montons skis en main pour passer la corniche.
Patou laisse échapper un gant récupéré en contrebas par des collègues impressionnés par notre passage de col. Nous les retrouverons le soir même au refuge.




De l’autre côté, nous sommes seuls au monde et le vent a formé de petites vagues de neige.
Etienne se gamelle en pleine vitesse mais si rapidement sur ses jambes que Jean-Luc ne parvient pas à prendre la photo.





Après un rapide pique-nique, un repeautage de folie lors duquel Etienne parti récupérer son filet à peaux, bloque le ski de François se faisant la malle ( ouf ! )… nous allons chercher le col de Bonneval afin de rebasculer du bon côté et rentrer à la maison ! Re crampons-piolet pour la plupart, les costauds passent à skis évidemment !








Le temps se couvre, nous en avons carrément plein les pattes. La neige est dure et ravinée.
De retour au refuge, il est 18h, il y a un paquet de monde au chaud à l’intérieur.
Pour ma part, j’ai la sensation de revenir d’expédition lunaire !


Jour 4:
Traversée Evettes-Carro
par les cols du Grand Méan, Trièves et Pariotes
dénivelée 1100m+, 900m-
15km


7h45, grand ciel bleu sans vent et ça, c’est plutôt chouette !
Nous quittons le refuge des Evettes et grimpons à flanc tels de vaillants dahus en direction du col du Grand Méan 3214m.




Au dessus, nous regardons en arrière ce fier Albaron qui nous aura résisté : à une prochaine fois sans doute !
Devant nous, de vastes étendues glacières baignées de soleil avec de magnifiques séracs plongeant dans « le Lac » font le spectacle. La brochette de filles prend la pose pour la photo « Julien Doré », on est au moins 2 à être fans...
Alors quoi ?!






Peu avant le col des Trièves, nous passons une belle moraine plutôt à couteaux…
Au col, David shoote la plus belle photo de fesses autorisée !



Puis tirons sur la même courbe de niveau vers un col intermédiaire à partir duquel nous entamons une descente assez sympathique avec enfin un vrai pique-nique au calme, bien installés sur des rochers.




La dernière ascension vers le col des Pariotes 3034m se déroule sans difficulté majeure sur une neige enfin réchauffée. Le soleil tape.
Silencieusement, un planeur fait son apparition dans le ciel bleu foncé, il va tourbillonner encore et encore au-dessus de la Levanna Occidentale.

Col des Pariotes


Nous gagnons enfin le refuge tout en pierres du Carro 2760m.
Une longue traversée, une belle journée, il doit être 15h.
Les 2 gardiens Cédric et Ludo nous accueillent fort chaleureusement. Nous y passerons 2 nuits.


Jour 5:
Grande Aiguille Rousse 3482m
par le Pas du Bouquetin
dénivelée 1058m+


Par la fenêtre du refuge, le vent semble secouer les drapeaux à l’extérieur, « flûte » !
Mais à 8h sur le pas de la porte, tout est ok, calme et rayonnant.
Nous partons à 9 joyeux montagnards sur une pente plein sud, l’Aiguille Rousse nous surplombant, vers l’étranglement qui nous conduit à l’ascension du fameux Pas du Bouquetin.




Crampons, piolets, 3 cordées.
Laurence en tête nous ouvre courageusement le couloir par de belles marches et nous sortons sur la gauche en franchissant la corniche. Grand merci Laurence !









Nous nous retrouvons versant nord-est de l’Aiguille Rousse et entamons une descente avec saut de corniche pour notre skieur fou Etienne Taillefer. Le Prariond est en contrebas, nous sommes aux sources de l’Isère.




Puis nous rattrapons le versant nord et commençons l’ascension par la voie classique de cette Aiguille. C’est tracé et la neige est souple.



Arrivés au col, Jean-Luc et moi avons l’estomac qui se noue en voyant par-dessus la corniche, le vaste plan incliné qui nous attend à la redescente côté sud. Whaou, il ne va pas falloir se louper dans le grand toboggan !



Une rampe d’une 30aine de mètres de large nous permet d’accéder au sommet skis aux pieds. Je n’aime pas du tout m’approcher des bords à chaque conversion, mais Philippe est là et il me parle.
Au sommet, le vent souffle un peu. Le panorama à 360° est saisissant. François laisse échapper un gant dans la pente que nous devons prendre dans les minutes qui viennent et que nous ne voyons pas à cause de la verticalité.






Nous pique-niquons, Jean-Luc et moi nous efforçons d’ingérer des provisions. Il est anxieux et c’est communicatif. Flo fait ce qu’elle peut pour dispenser son réconfort et sa confiance, toujours le sourire aux lèvres.
En toute bienveillance, Philippe nous redescend Jean-Luc, Laurence et moi à mi-rampe afin de basculer sur le plan incliné. Plein sud, la neige a finalement décaillé et les skis accrochent bien. Philippe hausse le ton pour nous intimer l’ordre du 1er virage, celui qui coûte ! Patou et lui restent en aval pour nous récupérer au cas où.




Mais tout se passe bien, la descente se déroule sans accroc. En bas de la face sud, nous sommes tous soulagés, nous nous serrons les mains en félicitations et tombons dans les bras les uns des autres, les bisous du sommet sont désormais les bienvenus ! On a tous la super banane d’y être arrivés !
Nous continuons la descente plus confortable sur une neige de printemps avec néanmoins passages de petits couloirs.
Jean-Luc fait un salto avant baptisant ainsi son casque de ski qu’il remercie chaudement. Merci à son Salomon MNT Charge !
Il fait beau et chaud, nous guettons l’apparition d’éventuelles marmottes.



De retour au refuge, il est environ 15h, les hommes en profitent pour se laver dans la neige… mais nous garderons les photos !




Une journée engagée vient de se terminer.



Jour 6:
Levanna Occidentale 3593m
Dénivelée 834m+, 1834m-


Nous faisons nos adieux à nos 2 gardiens de refuge, notamment Cédric et son Limoncello maison ! Halala nous avons été mal habitués durant ces soirées conviviales de très bonne ambiance.



Direction plein-est vers le col des Pariotes, le soleil illumine de milliers diamants les surfaces autour de nous.






Au col, la véritable ascension commence vers la Lavanna Occidentale. La face s’éclaire progressivement sur 400m de dénivelée, moins pentue qu’il n’y paraissait de loin.




Arrivés au pied de l’arrête, certains chaussent les crampons. Les forts continuent à skis jusqu’au pied du piton. Seul Etienne montera sur le piton avec ses Black Crows jaunes fluo histoire de ne pas se les faire piquer peut-être ?!
L’arrête est somme toute bien tracée et chacun monte à tour de rôle sur ce beau sommet clôturant notre raid.








Nous redescendons au col, l’accroche est bonne et la pente raisonnable: un régal.
Le drapeau « Made in Jura » est fièrement déployé comme un soleil.
Après pique-nique, la neige a bien décaillé. La redescente au village de l’Ecot se fait de façon agréable, c’est facile.






Retour à la civilisation, nous regagnons Bonneval en portage, il y a 3 km à pieds, ça use, ça use !
Le printemps frémit au fond de cette vallée, il va falloir penser à raccrocher bientôt.



Merci Philippe pour l’organisation de ce raid de dernière minute de grande qualité.
La cohésion du groupe a permis une ambiance chaleureuse et fort agréable.
Nous en garderons d’excellents souvenirs assurément !
La bise à tous !



Dernière édition par Cath le Ven 28 Avr - 18:28, édité 2 fois
avatar
Cath

Messages : 93
Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  Étienne le Mer 26 Avr - 20:05

Merci pour ce joli compte-rendu d'une très belle semaine ! Very Happy
avatar
Étienne

Messages : 122
Date d'inscription : 10/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  PBM le Mer 26 Avr - 22:56

Merci Cath, joli CR fidèle aux conditions rencontrées.
Un raid qui en appelle d'autres.........
avatar
PBM
Admin

Messages : 511
Date d'inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  DUCA le Jeu 27 Avr - 9:57

Merci Cath pour ce beau CR trés bonne semaine en votre compagnie.
avatar
DUCA

Messages : 246
Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  Flo le Jeu 27 Avr - 10:35

Toujours aussi bonne avec sa plume, la Cath !
tu as un papa admiratif de plus ! ( le mien )
Et au fait, des nouvelles de Juju ? j'espère que tu as bien transmis la photo !

Merci pour ce raid CCC ( couteaux/ caillante/ et convivialité bien sûr !!!! ).

Quant à l' Albaron, il n'a qu'à bien se tenir celui- là ! parce qu'un JMB, ça n'abandonne pas aussi facilement ! Alors 12 JMB, on n'en parle même pas !
avatar
Flo

Messages : 322
Date d'inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  Cath le Jeu 27 Avr - 11:50

Salut les copains !
Je ne résiste pas à vous transmettre ici un mot de mon papa transmettant notre lien JMB à son guide anglais Wayne Watson de chez Alpine Experience à Val d'Isère. La consécration, isn't it ?


 
here is the link to the Cathie’s rando in the Maurienne last week, very impressive sure . And we remember that some days were very cold and windy.
Congratulation to Cathie and the joyeux montagnards bisontins  team.
I am a very proud father.
Jean.

 Hi Jean
 
Wow, that is impressive! What a brilliant week of weather for their trip, imagine ring to do that in flat-light?
 
Having trouble with m regular emails again so using google for the moment.
 
You should be proud and I'll put a link on my blog,
 
Wayne
 

En bref, nous avons les honneurs d'un lien sur le blog de Wayne Watson, un autre sacré montagnard ! sunny
avatar
Cath

Messages : 93
Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  JOSSE le Jeu 27 Avr - 21:24

Oui oui c'était réellement une très bonne semaine malgré les bouts de nez givrés ... De très bons souvenirs et l'envie d'y retourner (mais la saison prochaine pour moi !).

Cath c'est bien normal que tu aies les honneurs car ton récit est largement à la hauteur des sommets que tu as gravis.

Bonnes courses à ceux qui sortent ce WE.

François
avatar
JOSSE

Messages : 39
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  jlsk le Lun 1 Mai - 8:35

Merci Cat pour ce beau compte-rendu ! Merci à la joyeuse équipe pour cette semaine fort sympathique et à PBM d'avoir pu nous dégoter ce plan B de dernière minute !!! A+ pour de nouvelles aventures...
avatar
jlsk
Admin

Messages : 320
Date d'inscription : 02/12/2012

http://www.rd-biotech.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  Mimi le Jeu 4 Mai - 15:34

Cool, cool! Ca a l'air top. Quelle belle suite de saison, les copains. Continuez avec d'aussi belles sorties, mais soyez un peu plus partageurs avec le soleil: ;-) Même en-dessous de 2000m il serait le bienvenue. Laughing
avatar
Mimi

Messages : 290
Date d'inscription : 09/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid en Haute Maurienne avril 2017

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum