Le Miroir d'Argentine

Aller en bas

Le Miroir d'Argentine

Message  Étienne le Sam 25 Aoû - 18:45

Après nous être échauffé aux Cornettes de Bise et au Mont Chauffé pendant les vacances, nous décidons de tenter le Miroir d’Argentine.
 
Ne connaissant pas les lieux nous demandons notre chemin aux scouts qui campent au pieds de la face, mais Bison futé nous fourvoiera sur le mauvais sentier.
Qu’à cela ne tienne, une traversée à la va comme j’te pousse nous mènera au pied de la « Directe ».
 

En cette été de canicule, c’est le lieu idéal pour rester au frais. Le soleil n’arrivant sur la face qu’en fin de journée.
 

Ayant pris du retard avec la marche d’approche nous démarrons l’escalade à 11h. (je me dis que j’ai bien fait de glisser les frontales au fond du sac)
 
Les premières longueurs dans un dièdre sont bien équipées, et le cheminement évident. Il faut enlever le sac à dos dans L3 pour ramoner dans la « Boite à lettre ». Suzanne a le vertige mais reste stoïque et nous avançons bien.
 

Arrivé à la vire où les voies se croisent, je tente un démarrage dans un surplomb, mais la difficulté me semble un peu trop élevée. En effet, je finis par voire le nom de la voie : c’est Divine Martine. Le bon chemin est donc un peu plus à notre gauche.
 


Nous sommes alors sur cette magnifique dalle, parcourue de belles fissures qui facilitent l’escalade. L’équipement est suffisant pour ne pas se perdre. Je poserai au maximum un friend par longueur, plus pour la forme que par nécessité.

 
Une cordée de 3 était devant nous, dans Zygofolis, mais nous les doublons naturellement car les relais ne posent aucun souci.
 

Au sommet, n’ayant pas lu le topo jusqu’à la fin, je prends évidemment le mauvais sentier qui nous coûtera un demi-tour pour enfin reprendre le bon chemin par l’arrête qui mène à la Haute corde. Nous n’y grimperons pas cette fois-ci car le soleil se couche déjà.
 
Cette mini course d’arrête facile est très éprouvante pour Suzanne mais elle ne craque pas.
 
Nous prenons le chemin le plus long pour redescendre : cabane Barraud, Anzeinde et retour à Solalex au pas de course à 22h et sans frontale. La cordée de 3 a choisi le ravin de Poreyrette mais ce n’était pas le bon choix, nous voyons leurs frontales encore bien haut dans la montagne, sans doute encore une heure à crapahuter.
 
Très belle endroit, nous y reviendrons sans doute.
avatar
Étienne

Messages : 140
Date d'inscription : 10/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Miroir d'Argentine

Message  PBM le Sam 25 Aoû - 20:51

Magnifique Etienne !  et bravo à Suzanne !!! Super. Cela ouvre de belles perspectives.
Je me rappelle bien de la boite aux lettres !!!! J'y ai laissé une énergie folle et pas mal d'adrénaline il y a quelques années.
Le miroir est l'une des plus belles dalles des Alpes.
Après cela il faudra vous attaquer à la dalle de l'Amône.
A bientôt
PBM
avatar
PBM
Admin

Messages : 561
Date d'inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum